Partenaires

logo_iesa_2012_violet

Fondé en 1985 par Françoise et Jean-Marie Schmitt, l’IESA (Institut d’Études Supérieures des Arts) est un groupe de 2 écoles, l’IESA Art & Culture et l’IESA multimédia, reconnues par le Ministère de la Culture et de la Communication.

Trois secteurs de formation y sont délivrés : les métiers de la culture, le marché de l’art et le multimédia.
La conjugaison de ces trois domaines de formation est un véritable atout qui permet à ses étudiants d’appréhender l’ensemble du secteur culturel (tourisme, art contemporain, musiques nouvelles, arts numériques, événementiel…) et de bénéficier de connaissances et savoir-faire mutualisés (comme la communication digitale, la production vidéo, la gestion de projets…).

Les formations du groupe IESA accueillent plus de 1000 étudiants et stagiaires de la formation professionnelle chaque année dans des cursus de 1 à 5 ans (bac + 3 à bac + 5) ainsi que pour des cycles courts de spécialisation (conférences, cours du soir, formations modulaires).

Les écoles du groupe IESA délivrent des titres reconnus par l’État et inscrits au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles) de niveau I à III accessibles dans le cadre des formations initiales et continues mais aussi par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Logo st jacques

Face à l’église Sainte-Foy, cet ensemble de maisons à colombages était une ancienne prévôté (l’ancêtre de nos gendarmeries). Elle date des XVIème et XVIIème siècles et surmonte des caves à étages des XIème et XIIème siècles. La grande salle des gardes est voûtée avec de petits cachots creusés dans un mur épais. La salle romane, elle, présente des ogives admirablement conservées. Il se peut que ce soit une ancienne crypte car la prévôté s’élève sur les vestiges d’une église du XIIème siècle. Cette salle donne sur un très long couloir qui aboutit aux anciennes oubliettes datant du XIème siècle.

Le bas de la maison a été transformé en galerie par les anciens propriétaires. Étant des artisans passionnés, David et Sophie Brard décidèrent de garder cette disposition et d’en faire un lieu dédié à l’art. Ils montèrent une association, le St.J, afin de promouvoir et faire connaître des artistes de tous univers et d’organiser des événements dans les caves, comme par exemple des représentations de théâtre.

logo_cluzel

Depuis trois générations, la famille Cluizel baigne dans les effluves du chocolat. Assistée de cacaoféviers® (transformateurs de fèves de cacao en chocolat), de confiseurs et de chocolatiers expérimentés, elle poursuit son histoire là où elle l’a commencée : à Damville, en Normandie. La Manufacture Cluizel travaille en relation directe et durable avec des planteurs de cacao. Cet engagement équitable est gage de qualité.

L’exigence de la maison est un goût vrai, sans artifice. Pour cela, les fèves sont fermentées à point chez le planteur puis tout se passe à la Manufacture Cluizel, depuis une torréfaction lente qui libère parfaitement les arômes, jusqu’aux subtilités de décors souvent manuels. Le résultat : une palette de goûts variés et des recettes traditionnelles ou innovantes.

En 1999, la Manufacture Cluizel a souscrit un engagement-qualité Ingrédients Nobles, unique au monde, qui garantit le pur beurre de cacao et la vanille Bourbon en gousse et exclut au cours de la fabrication la lécithine de soja et les arômes ajoutés.

Le partage et la transmission du savoir-faire sont des valeurs importantes pour la maison Cluizel. Le Musée du Chocolatrium a été créé en 2002 pour expliquer et partager le savoir-faire des métiers de cacaofèvier®, confiseur et chocolatier avec tous les publics professionnels ou non lors des ateliers.

LOGO_BONBON_BARNIER

La Maison Barnier est une entreprise artisanale et familiale créée en 1885, spécialisée dans la production de confiseries traditionnelles.  Située à Rouen, Barnier produit 500 tonnes de confiseries dont elle exporte 40 % dans une trentaine de pays (Europe, États-Unis, Canada, Maroc, Japon…).

Créée par les frères Pierre et Marius Barnier, cette entreprise artisanale produisait des bonbons sous la marque Bonbons Suisses. Rachetée par Eugène Callet en 1900, l’enseigne devient les Bonbons Barnier. En 1969, une création de Barnier révolutionne le monde de la confiserie : le « mini bonbon ».

Aujourd’hui dirigée par la quatrième génération de la famille, la marque a su rester fidèle aux principes de bases de son métier : respect des traditions et d’un savoir-faire ancestral, intransigeance sur la qualité et esprit d’innovation. Seule cette rigueur permet de garantir à chacun la qualité et le goût unique d’un bonbon Barnier.

LOGO CREDIT AGRICOLE NS

Groupe bancaire de premier plan, le Crédit Agricole partage des valeurs de proximité et de solidarité qu’il défend sur le terrain grâce à son enracinement régional. Acteur majeur du développement de notre pays et observateur privilégié de ses réalités sociales, culturelles et environnementales, il développe depuis plus de trente ans une politique de mécénat liée à son engagement d’accompagner durablement ses clients.

Pour préserver et enrichir le tissu social et culturel de leurs régions, les Caisses régionales pratiquent le mécénat dans des domaines aussi variés que la culture, la solidarité et l’environnement.

Leur principal objectif est de participer à des activités destinées à protéger et à mettre en valeur le patrimoine, créer ou développer des activités d’animation et concourir à leur financement sous forme de subventions allouées aux responsables des projets.

Le Crédit Agricole favorise les initiatives locales en vue de soutenir l’animation culturelle et touristique.

logo journal patissier

Existant depuis 1978, le Journal du Pâtissier est un magazine mensuel destiné à tous les pâtissiers, chocolatiers, glaciers, confiseurs et traiteurs professionnels. Chaque mois, on y retrouve des recettes (en français et en anglais) illustrées et commentées par les plus grands chefs, l’actualité et les nouveautés de nombreuses maisons pâtissières un peu partout en France, des reportages en boutique et dans les plus grands restaurants, des dossiers spéciaux sur des grands classiques revisités ou sur une journée avec des pâtissiers renommés, l’actualité des techniques, des fournisseurs, des concours…

Si le journal du pâtissier est un incontournable outil apprécié par tous les pâtissiers, chocolatiers et glaciers hexagonaux, ce magazine propose aussi une mine d’informations pour tous les amateurs de sucré.

logo fou patisserie

Apparu en 2013, ce jeune magazine est intégralement dédié à la pâtisserie. Déjà très en vogue, il est en passe de devenir une référence pour les pâtissiers professionnels dans les années à venir.

Avec six numéros par an, ce bimestriel propose des recettes de grands pâtissiers, expliquées et commentées, des portraits de professionnels, une recette « mythe » avec l’historique, la recette et des déclinaisons du dessert, un dossier sur une matière première avec son origine, son utilisation ainsi que des idées d’associations, des recettes associées à des chefs, des ingrédients ou des établissements, un cahier technique et un lexique pour les pâtissiers amateurs …

Ce magazine s’adresse à tous les passionnés de pâtisseries, qu’ils soient professionnels ou novices.